La méthode MBCT

stress

La dépression est une affection fréquente, d'après l'OMS, elle toucherait actuellement 100 millions d'individus dans le monde.


Une projection récente de l'Organisation Mondiale de la Santé estime qu'en 2020, la dépression viendra en deuxième position des pathologies au niveau mondial et qu'elle sera l'affection qui, après les maladies cardiovasculaires, entraînera les plus gros coûts de santé.

Elle peut se manifester sous les formes suivantes:
  • Humeur triste
  • Diminution de l'appétit et du plaisir
  • Des problèmes de sommeil (insomnie, hypersomnie)
  • Fatigue avec perte d'énergie
  • Sentiment d'autoculpabilité
  • Manque d'estime de soi
  • Trouble de la concentration

Pour certains patients, un premier épisode dépressif peut être de courte durée, voire se résoudre spontanément en plusieurs mois sans traitement. Mais pour d'autres, la dépression deviendra une maladie récurrente avec des périodes de rechutes.

Des études ont montré que dans la dépression, l'humeur triste réactiverait plus facilement des pensées négatives. Or les patients anciens dépressifs, auraient une tendance plus marquée à la rumination en ressassant ces pensées négatives en boucle, ce qui aggraverait l'humeur dépressive, créant ainsi un véritable cercle vicieux.

Le programme MBCT (Minfulness Based Cognitive Therapy) ou la thérapie cognitive basée sur la méditation pleine conscience, a été élaboré dans les années 1990 par une équipe de chercheurs, dans la prévention de la rechute dépressive.
Il fait partie des thérapies cognitives et comportementales.
Il s'agit d'une thérapie qui allie les outils de la méditation avec la thérapie cognitive afin d'aider les patients à diminuer leurs ruminations mentales par un travail d'acceptation, de lâcher prise, de distanciation des pensées, d'ancrage dans le moment présent par la méditation.
Cette thérapie de groupe est proposée en complément à une prise en charge individuelle au cabinet, pour les patients stabilisés.

Je propose également pour les personnes qui ont déjà une pratique de méditation soit en ayant participé au groupe MBCT, MBSR, soit par une formation personnelle des week-ends intensifs de méditation.